Actualités 2006 à aujourd'hui...

Coucou !

Mes petites aventures sportives continuent, même si je dois concilier le sport avec la vie professionnelle, la vie de famille, la maison etc.

Voici quelques petites infos concernant ces 4 dernières années.

VTT

J'ai découvert le VTT en juin 2005.

 

Championnat de France et d'Europe Masters de VTT de Descente 2010:

  • Vice-Championne de France / 5ème européenne

Compétitions d'Enduro VTT 2010:

  • 2ème à la MB Race
  • 4ème à la manche de Coupe d'Europe de Samoëns
  • 1ère (9ème scratch chez les hommes) Kona Closing Party

Championnat du Monde Masters :

  • 9ème en Descente en 2007
  • 10ème en Cross-Country Olympique en 2008

Championnat de France de Cross-Country Marathon 2007:

  • 3ème Master / 16ème au général

Mégavalanche 2007 (1500 participants - 20 nations) :

  • 3ème Master / 13ème au général

Coupe d'Europe de Descente-Marathon 2006:

  • 2ème Master / 5ème au général sur 3 manches
Divers podiums sur des compétitions nationales en Cross - Country Marathon

 

Podium Master - Mégavalanche 2007

1: Antje Kramer (GER) - 2: Petra Wiltshire (UK) - 3: Florence Le Vot (FR)

 

Je roule sur des vélos SUNN: Prim Titane, Kern, Kern LT.


SNOWSCOOT

J'ai découvert le snowscoot en janvier 2005.

La création de cet engin de glisse remonte au début des années 90. C'est un sport confidentiel, il se vend tout au plus 2000 snowscoots par an en Europe.

Bien sur, l'exposition médiatique dont bénéficie le snowscoot est quasiment inexistante, il n'y a pas non plus de structures fédérales mais malgré ça le niveau des meilleurs pilotes est intéressant et surtout, c'est une façon très sympa de garder un guidon dans les mains en plein hiver...

Lorsque je suis arrivée sur le circuit de compétitions, la référence féminine était la très respectée Charlotte Carrouée, championne du monde en titre. Une pilote capable d'entrer dans les 10 meilleures places au scratch et qui, en VTT de descente, était il y a quelques années l'une des 10 meilleures françaises en Elite.

Afin d'évaluer mon niveau après une saison de pratique je me suis inscrite aux championnats de France 2006. A l'issue des 3 épreuves qui forment le combiné (descente, slalom et boarder-cross) je remporte le titre de championne de France 2006.

Je voulais remettre le couvert à l'occasion des "championnats du monde" 2007 mais nous nous sommes retrouvé confrontés à une organisation pitoyable qui faisait suite à des championnats d'Europe tout aussi bordéliques. Agacée, j'ai préféré quitter la compétition au bout d'une heure lorsque l'organisateur m'a annoncé que je n'étais pas qualifiée pour le slalom malgré un excellent temps de qualification parce qu'un japonais avait déjà couru avec mon N° de dossard (bonjour le bordel !!) et qu'il devait donc prendre en compte le temps que j'avais réalisé pendant ma reconnaissance du parcours ( du grand n'importe quoi ! ).

Les choses ont été reprises en main depuis et le cru 2008 des championnats du monde de snowscoot a semble-t-il été à la hauteur.

Côté freestyle, à l'occasion d'un shooting photo en Allemagne, j'ai profité d'une poudreuse moelleuse et profonde pour passer deux figures : le backflip no foot et le rodéo no foot.


 

MONOSKI

Le monoski a connu ses heures de gloire dans les années 80. Il a ensuite été détrôné par l'arrivée du snowboard.

Il pourrait connaître une renaissance à la faveur d'une nouvelle génération de planches et de nouvelles tendances sur le marché des glisses hivernales. Les nouvelles planches bénéficient des dernières évolutions techniques développées pour le ski ou le snowboard (shapes, semelles).

C'est DURET, -LA marque mythique du Monoski-, qui me soutient dans cette nouvelle expérience.

Les compétitions-reines en Monoski aujourd'hui ce sont les Derbys. Une seule règle, toute simple : on part d'en haut jusqu'en bas et c'est le 1er arrivé qui remporte l'épreuve.

J'ai débuté le monoski en 2008. Le seul format de compétition auquel participent aujourd'hui les monoskieurs ce sont les derbys. Une catégorie monoski s'ajoute aux classements lorsque le nombre de participants le permet.

 


Et bientôt, Parapente et Kayak Freestyle...

 

PARAPENTE

Il me fallait aborder une activité aérienne pour boucler la boucle entâmée il y a maintenant 15 ans.

Piloter en l'air, mon nouveau challenge !

J'ai mis plus de 2 ans à me décider sur une discipline: après avoir essayé à plusieurs reprises la chute libre, puis le vol libre, après être montée aux côtés de pilotes d'avion spécialisés en acrobaties aériennes, c'est finalement sur le parapente que j'ai jeté mon dévolu. C'est en voyant les meilleurs pilotes du monde évoluer lors du Vertigo, -tour à tour championnat du monde puis manche de coupe du monde de parapente acrobatique-, que j'ai pris ma décision.

Pour l'instant j'acquiers les bases. J'analyse, j'emmagazine de l'expérience et des sensations.

A suivre, donc...

Premiers vols en solo au-dessus de Geneve.